Cette semaine, Véro m'a donné Tassila comme monture.

Tassila est jeune et il a beaucoup travaillé et il a beaucoup été travaillé. Je me rappelle de lui comme étant un cheval qui appuyait constamment contre le mords... si bien que je me souviens d'avoir eu des ampoules aux mains à force de le "décrocher"...

Plusieurs mois plus tard, quel bonheur de le retrouver! Il cède beaucoup mieux qu'avant et appuie beaucoup moins fort sur le mords. Il est confortable et je pense même qu'il m'aime bien...

Deux semaines consécutives que je monte Tassila et il semble heureux de me voir. Il est très décontracte durant le pansage, il a même les yeux dans la "graisse de bean" comme on dit ici... Puis, une fois en selle, il me donne du bon travail et est à l'écoute de ce que je lui demande.

Cette semaine, je l'ai beaucoup travaillé sur de petits cercles pour améliorer la position et la souplesse de ses épaules tant au trot qu'au galop. Puis, Véro m'a demandé de faire des manoeuvres que je fais régulièrement. Le seul hic, c'est qu'avec lui, j'ai du mal à lui faire faire de bons pivots postérieurs; je ne n'appuie pas suffisamment sur son encolure avec la rêne d'appui...

Véro m'a fait faire deux nouveaux exerccies avec Tassila. Le premier, des pirales. Bon, j'en ai déjà fait au pas et c'est tout un art que de maîtriser l'art de la vrille. Mais, cette semaine, elle me l'a fait faire au galop... Houuuuuuu c'est vraiment rigolo et plutôt technique...

Deuxième exercice: arrêt/roll away/galop successivement. J'ai adoré. Au début, il était tel-le-ment lent que je devais vraiment l'inciter à déplacer ses épaules et à repartir au trot. Mais après quelques séquences, il a vite compris ce que j'attendais de lui. J'ai vraiment aimé aussi!

Je m'éclate encore beaucoup à cheval et j'en suis tellement heureuse. Il me reste environ 4-5 semaines encore si tout va toujours bien avec ma grossesse. L'équitation me tient toujours en forme et me permettra de me remettre rapidement de l'équitation. Cette semaine, à la fin de mon cours, c'était plutôt pénible au niveau des os pelviens (mes hanches s'écartent et mes muscles s'étirent pour le grand moment), mais je m'en suis remis très rapidement. C'est bien de faire travailler ses muscles...

À bientôt.