evolution_cheval

Les chevaux, ont une histoire complexe qui remonte à près de 55 millions d'années, au début de l'ère Éocène. Alors que les dinosaures ont disparus depuis environ 10 millions d'années, de nouveaux groupes d'animaux apparaissent, parmi eux les ancêtres des chevaux.

Ce sont des animaux de petite taille dont l'apparence et la taille n'ont rien à voir avec les chevaux que l’on connaît aujourd’hui. Ces animaux ont la taille d'un chat et vivent en milieu forestier. L'un des ancêtres le plus connu se nomme Propaleotherium et vivait en Europe.

Le cheval est un fier représentant générique de la famille des équidés qui comprend  également trois groupes de mammifères sauvages :

1 : les zèbres, originaires d'Afrique
2 : les ânes, le kiang, l'onagre d'Asie et l'âne sauvage  d'Afrique,
3 : cheval de Prjevalski, véritable cheval sauvage.

L'augmentation de la taille du cheval s'étend sur une longue période géologique qui va de l’ère Éocène (50 Millions d'années) au Quaternaire (quelques milliers d'années). Cette évolution, même si elle nous semble interrompue, continue à œuvrer. De plus, il n'est pas impossible que d'ici à quelques milliers d'années, la morphologie des chevaux change encore. C'est une simple question de temps et d'adaptation aux milieux dans lesquels ces animaux seront amenés à vivre.

L'augmentation de taille du cheval s'accompagne d'une évolution du pied. Lors de l'apparition des premiers équidés à l’ère Éocène, l’Eohippus (Hyracotherium), ces animaux étaient adaptés à un milieu fermé (type forêts, marécages, etc.). Plus tard dans leur évolution, les milieux initiaux laissent place à des milieux ouverts (savane) modifiant ainsi leur habitude et leur mode de déplacement. On constate alors une adaptation pour la course. Ils passent d'un mode artiodactyle (appuie de la patte sur plusieurs doigts) à un mode périssodactyle (appuie de la patte sur un seul doit).

La dentition passe à un type de dents dit bunodontes (bosses) au type de dents dit lophodonte (crêtes parallèles). Cette évolution était nécessaire pour faire face à la révolution du Miocène. En effet, l'apparition de l'herbe (riche en silice) use les dents plus fortement que les feuillages.

HyracotheriumEOHYPPUS (HYRACOTHERIUM)

L'évolution du cheval commence en Amérique du Nord et en Eurasie, il y a environ 55 - 45 millions d'années, par un petit mammifère de la taille d'un renard. Il possède 4 doigts aux pattes avant et trois aux pattes arrière. Ses dents sont semblables aux mammifères, car il mange des feuilles tendres.

Mesohippus

MESOHIPPUS

Il y a 40 - 25 millions d'années, le mesohippus remplace l'hyracotherium dont il est issu. Il est plus grand que son ancêtre et possède 3 doigts par pattes. Ses dents se modifient. Des troupeaux de mesohippus traversent en Eurasie et les représentants qui restent en Amérique disparaissent à cause du climat froid.

Merychippus

Merychippus

Le merychippus apparaît il y a 25 - 5 millions d'années. Ses dents forment de hautes couronnes pour pouvoir brouter de l'herbe plutôt que des feuilles. Les pattes présentent maintenant un petit sabot primitif surmonté de 2 doigts inutiles. Il vit dans les plaines sur le sol dur. Il mesure maintenant 35 pouces de longs.

Pliohippus

Pliohippus

Ce descendant du merychippus se répand en Europe, en Asie, en Afrique et retourne en Amérique. Il est le premier à avoir un vrai sabot et sa dentition est très proche de nos chevaux modernes. Il s'agit du grand-père du cheval moderne.

equus

Equus

Il s'agit du cheval moderne et c'est l'explosion démographique. Son sabot est plein et ses dents sont longues pour assumer l'abrasion du sable à travers les herbes. Il se développe sur tous les continents. Il disparaît à nouveau en Amérique il y a 8 000 ans à cause du climat et probablement de l'homme. Le cheval sera domestiqué au cours des 4 000 dernières années.